8 septembre 2017

C’est leur avis

Des projets européens ignorés en Europe

Emmanuel Macron a repris hier dans un discours à Athènes plusieurs idées en vue de « refonder l’Europe », notamment « un budget de la zone euro, un responsable exécutif et un Parlement pour cette dernière ». L’économiste Charles Wyplosz estime dans le site de débat Telos que ce sont des positions traditionnelles en France, mais rejetées ailleurs en Europe.

« Le candidat Macron avait bien travaillé sa copie dans de nombreux domaines. Il avait analysé la question, il s’était bien entouré et il avait formulé des projets solides, n’hésitant pas à sortir des chemins trop fréquentés depuis trop longtemps. Sur l’Europe, en revanche, ses prises de position publiques reflètent les poncifs hexagonaux les plus traditionnels, mille fois répétés et mille fois ignorés par la plupart de nos partenaires. Fort de son prestige gagné en défendant une ligne pro-Europe que tous les autres candidats ont soigneusement évitée de peur de faire fuir un électorat eurosceptique, le président Macron sera écouté plus attentivement dans les capitales européennes, mais le risque est grand que ce ne soit une occasion perdue pour faire des progrès. » Charles Wyplosz