• Fin du RSI. Le Premier ministre, Édouard Philippe, a annoncé mardi la fin du régime social des indépendants et son rattachement au régime général des salariés à partir du 1er janvier. Créé en 2006, le RSI avait été marqué par de nombreux dysfonctionnements (problèmes informatiques, retards, etc.). « La plupart des bugs informatiques – qui étaient liés à la mauvaise adaptation du logiciel des Urssaf – avaient en réalité été résolus ces derniers mois, estime dans Challenges Bruno Chrétien, président du groupe de réflexion Institut de la protection sociale. Le problème, c’est qu’en rapatriant le RSI dans le giron du régime général, de nouvelles adaptations informatiques seront nécessaires et de nouveaux couacs apparaîtront peut-être. »

  • Trump et l’immigration. Donald Trump a ordonné mardi la fin d’un programme mis en place par Barack Obama qui permettait à 800 000 jeunes arrivés sans-papiers avec leurs parents de vivre et de travailler aux États-Unis grâce à un statut provisoire. Le président américain a demandé au Congrès de voter une loi offrant une solution à ces jeunes immigrés dans un délai de six mois. Professeur d’entrepreneuriat et de politique publique à l’université Carnegie-Mellon en Pennsylvanie, Vivek Wadhwa estimait la semaine dernière dans le Washington Post que ces immigrés avaient pris « un gros risque en s’enregistrant auprès du gouvernement pour être couverts » par le programme. « Désormais, cette confiance dans le gouvernement américain pourrait conduire à leur expulsion. »

  • Fin de la production de pétrole en France. Le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a présenté mercredi en Conseil des ministres un projet de loi visant à mettre fin progressivement à la production de pétrole et de gaz en France d’ici 2040. Le texte, s’il est adopté en l’état au Parlement, prévoit qu’il n’y ait plus de permis de recherche attribué dans ces domaines et que les concessions existantes ne soient pas renouvelées au-delà de 2040. « Le lobby pétrolier, incarné par l’Ufip (Union française des industries pétrolières) combat évidemment le projet, mais on ne voit guère dans le rapport de forces politique actuel de possibilité pour le lobby pétrolier d’obtenir une exception », estime sur Franceinfo Francis Perrin, directeur de recherche à l’Institut de relations internationales et stratégiques, spécialiste des problématiques énergétiques.

  • Les ravages de l’ouragan Irma. L’ouragan Irma, « le plus puissant jamais observé sur les Petites Antilles » selon Météo-France, a frappé mercredi les îles de Barbuda, Saint-Barthélémy, Saint-Martin, Anguilla et les îles Vierges britanniques, faisant au moins une vingtaine de morts, selon un bilan provisoire. « D’après les simulations climatiques, le nombre global de cyclones tropicaux devrait à l’avenir rester stable, voire baisser légèrement. Mais du fait du réchauffement climatique, on s’attend à ce que les cyclones les plus violents soient encore plus intenses », explique dans Le Parisien Fabrice Chauvin, chercheur au Centre national de recherche météorologique.

  • Catalogne et Espagne. Le Parlement catalan a adopté mercredi une loi organisant un référendum sur l’indépendance de cette région du nord-est de l’Espagne le 1er octobre. Le Tribunal constitutionnel espagnol l’a suspendue jeudi soir en attendant de décider si elle respecte ou non la Constitution. Le président du Parlement catalan a réitéré sa volonté de maintenir le référendum. Dans une note intitulée : « Catalogne, le coût du célibat », l’économiste d’ING Geoffrey Minne s’interroge sur les conséquences d’une éventuelle indépendance catalane : « Il reste difficile d’évaluer les conséquences d’un tel événement sans précédent, mais sur le long terme, nous pouvons estimer que le coût économique pour la Catalogne dépasserait proportionnellement celui du Brexit pour le Royaume-Uni ».