13 septembre 2017

Ça alors

Élection sans vote de la présidente de Singapour

L’élection de la nouvelle présidente de Singapour, qui a été confirmée aujourd’hui, s’est déroulée sans vote. L’autorité chargée de l’organisation de l’élection n’a pas autorisé lundi les deux autres candidats à y participer. L’intronisation de Halimah Yacob, première femme à occuper ce poste, musulmane, ancienne présidente du parlement, est prévue demain pour un mandat de six ans. Les candidats venant du secteur privé doivent justifier de trois ans de travail à la tête d’une entreprise dotée d’un capital d’au moins 310 millions d’euros, ce qui n’était pas le cas de ses deux rivaux potentiels. Le rôle du président de Singapour est essentiellement honorifique. Le chef de l’exécutif reste le Premier ministre Lee Hsien Loong, membre du Parti d’action populaire au pouvoir depuis 1959, qui possède 83 des 89 sièges au Parlement.