15 septembre 2017

C'est leur avis

Le Macron de gauche reste trop abstrait

L’éditorialiste des Échos Éric Le Boucher considère qu’Emmanuel Macron a jusqu’ici mené une politique davantage ancrée à droite et que l’axe gauche de son programme manque de mesures concrètes.

« Le président qui a promis d’être “et de gauche et de droite”, de marier solidarité et efficacité, est accusé par l’opposition de gauche de n’être – pour l’instant – que de droite. Et l’opinion semble penser la même chose dans une grande majorité. Les réductions de l’APL pour les étudiants, les coupes dans les emplois aidés, les baisses des taxes sur le capital et la réforme du travail donnent corps à l’accusation. […] Des migrants retenus chez eux par le développement, des emplois pour les jeunes, des logements accessibles pour tous : on voit bien le nouvel humanisme et les objectifs présidentiels. Ils sont beaux, ils ne sont pas inatteignables. Mais ils restent trop éthérés, sans plans pour les atteindre. D’où le fait que l’opinion voit surtout les plans de coupes budgétaires de droite. » Éric Le Boucher