20 septembre 2017

Ça peut servir

Se faire dédommager en cas d’annulation de vol

La compagnie aérienne irlandaise Ryanair a annoncé vendredi qu’elle annulait 40 à 50 vols par jour d’ici fin octobre, prévenant certains passagers seulement quelques jours avant leur voyage. En plus du droit à se faire rembourser leur billet, les clients affectés peuvent réclamer, en vertu de la réglementation européenne, une compensation forfaitaire s’ils ont été prévenus moins de deux semaines avant le vol, rappelle l’association 60 Millions de consommateurs. Elle est de 250 euros pour les vols de moins de 1 500 kilomètres et de 400 euros au-delà. Si vous êtes victimes d’une annulation de dernière minute et estimez que votre préjudice est supérieur (vous avez par exemple perdu plusieurs jours de location sur votre lieu de séjour), rassemblez des justificatifs, chiffrez les sommes dépensées à perte et contactez la compagnie aérienne pour en obtenir le remboursement.