22 septembre 2017

C'est leur avis

Macron, ange gardien de Trump

Le chroniqueur du New York Times Roger Cohen, qui a interviewé Emmanuel Macron avec d’autres journalistes américains lors de son passage à New York pour l’Assemblée générale de l’ONU, estime que le président français est le seul chef d’État à pouvoir tempérer les ardeurs de Donald Trump.

« Avec Trump et la chancelière allemande Angela Merkel en désaccord, et la première séance d’amour américano-britannique qui s’effiloche en raison des sorties sauvages de Trump, Macron est probablement le dernier meilleur espoir pour les alliés des États-Unis de contenir le côté apocalyptique de la nature de Trump. Il y a de la chimie dans la relation. Bien sûr, s’il échoue, le risque pour le président français est qu’il sera considéré comme le laquais de Trump. […] Macron s’est prononcé à maintes reprises en faveur du multilatéralisme, considéré comme le moyen d’exercer une souveraineté effective au XXIe siècle. C’est à cet avis qu’il veut amener Trump. Beaucoup dépend de son succès. » Roger Cohen