26 septembre 2017

Ça alors

Annulation d’un décret d’exploitation minière en Amazonie

Le gouvernement brésilien a annoncé hier qu’il revenait sur sa décision d’attribuer un permis d’exploitation minière dans une réserve amazonienne. Il avait autorisé par décret le 23 août des entreprises privées à extraire des matières premières dans une zone représentant 30 % d’une réserve nationale de 46 450 km2 (plus grande que les Pays-Bas), située dans le nord du pays et renfermant du cuivre, de l’or, du fer et d’autres minéraux. La signature du décret avait suscité l’opposition, au Brésil et à l’étranger, d’ONG de défense de l’environnement comme Greenpeace, de partis politiques et de célébrités telles que Leonardo DiCaprio. Le président brésilien avait alors supprimé le décret initial pour en signer un autre assez similaire, proposant quelques garanties environnementales. La justice l’avait finalement suspendu le 30 août pour des raisons constitutionnelles et dans un souci de défense de l’environnement.