30 septembre 2017

Ça veut dire quoi

CSG

Plusieurs milliers de retraités ont manifesté jeudi contre la hausse de la contribution sociale généralisée (CSG) prévue pour l’an prochain. Créée en 1991 par le gouvernement de Michel Rocard, la CSG est un prélèvement destiné à diversifier le mode de financement de la protection sociale. Contrairement aux cotisations sociales, elle est prélevée non seulement sur les salaires, mais aussi sur les pensions de retraite, les allocations chômage, les revenus du patrimoine, les revenus de placement et certains revenus de jeux. Initialement fixé à 1,1 %, son taux a augmenté à plusieurs reprises pour atteindre 7,5 % sur les revenus d’activité. Le gouvernement prévoit une hausse de la CSG de 1,7 point à partir du 1er janvier 2018 (les pensions de retraite ne sont concernées qu’au-delà d’un certain seuil). Si cette baisse sera compensée pour les salariés du secteur privé par la suppression des cotisations d’assurance chômage et maladie, elle se traduira par une perte de pouvoir d’achat pour une majorité de retraités.