4 octobre 2017

Ça se chiffre

Les meurtres par arme à feu aux États-Unis

Les États-Unis ont connu à près de 15 mois d’intervalle les deux fusillades les plus meurtrières de leur histoire : l’une a fait 58 morts dimanche à Las Vegas, l’autre avait tué 49 personnes à Orlando en juin 2016. L’ONG Gun Violence Archive, qui collecte des chiffres détaillés depuis 2014, constate une augmentation de ces fusillades de masse (à partir de quatre personnes touchées). Ces événements peuvent toutefois donner une vision erronée de la situation : le nombre total de personnes victimes d’homicide par balle est relativement stable depuis le début des années 2000. L’université de Chicago, qui mène une enquête tous les deux ans, constate par ailleurs que la proportion de foyers américains possédant une arme à feu évolue peu.