4 octobre 2017

Ça alors

Des institutions catholiques fuient les énergies fossiles

Un regroupement de 40 institutions catholiques ont annoncé aujourd’hui leur intention de ne plus placer leurs fonds dans les énergies fossiles. Sont notamment impliquées l’Université Newman au Royaume-Uni, la Conférence épiscopale de Belgique et la Banque allemande pour l’Église qui dispose de fortes capacités d’investissement. Ces organisations disent réagir ainsi à l’encyclique « Laudato Si » sur l’écologie publiée par le pape François en juin 2015. Leur décision visera principalement « les 200 entreprises cotées en Bourse possédant la vaste majorité des réserves de pétrole et de gaz », précise à Brief.me Cecilia Dall’Oglio du Mouvement catholique mondial pour le climat, qui regroupe des organisations et des particuliers et qui a œuvré en faveur de ce changement.