5 octobre 2017

Ça peut servir

Laisser son esprit vagabonder

De nombreux génies laissaient leur esprit vagabonder, observe dans le site d’information américain Quartz le journaliste Zat Rana, citant Charles Darwin, Albert Einstein ou Friedrich Nietzsche. Darwin, en particulier, empruntait chaque jour un sentier qu’il appelait son « chemin de pensée ». La culture contemporaine a tendance à considérer de telles pratiques comme « improductives », remarque-t-il. Pourtant, plusieurs chercheurs établissent un lien entre le fait de rêvasser et la créativité ou la résolution de problèmes. Zat Rana bloque quant à lui deux heures par semaine uniquement pour réfléchir, en supprimant toutes les distractions possibles – téléphone, ordinateur, etc. – pour ne garder qu’un stylo et un carnet. « Je peux dire honnêtement que c’est l’activité dans ma vie qui m’apporte le plus de résultats », écrit-il.