9 octobre 2017

Ça alors

Lancement d’un service de vélos en libre-accès et sans borne

L’entreprise hongkongaise Gobee.bike a lancé ses vélos vert pomme jeudi à Lille et aujourd’hui à Paris. Contrairement à d’autres systèmes de vélos en libre-service, celui-ci ne mise pas sur des bornes et ne propose pas d’abonnement, mais une tarification à la demi-heure (50 centimes). Pour avoir accès à l’un des vélos de Gobee.bike, l’utilisateur doit se connecter via une application pour trouver un vélo localisé à proximité de lui grâce à sa puce GPS, le déverrouiller en scannant un code affiché sur le cadre, puis laisser le véhicule à l’endroit de son choix. Gobee.bike s’est lancé en avril à Hong Kong, alors que les vélos en libre-service se sont largement développés en Chine depuis deux ans. L’utilisation de ces vélos a toutefois rencontré deux principaux problèmes : le vandalisme et le stationnement anarchique dans l’espace public.