12 octobre 2017

C’est leur avis

Harvey Weinstein protégé par un système

Les journalistes de Libération Didier Péron et Julien Gester estiment que les révélations des agressions sexuelles du producteur américain Harvey Weinstein dévoilent aussi tout un système qui les a empêchées jusque-là.

« Ce qui frappe plus encore que lors de précédentes affaires comparables, impliquant elles aussi un homme célèbre et omnipotent aux innombrables victimes acculées trop longtemps à l’ombre et à la honte (de DSK à Bill Cosby), c’est combien il apparaît que l’on ne saurait réduire les faits à la pathologie criminelle d’un homme seul, protégé par la fascination que secrétait son style notoirement brutal. En même temps que lui, la complicité active ou passive d’une vaste structure, d’un système, d’une culture tout entière, se trouve jetée dans la lumière. […] Pourtant, dans un monde hyperconnecté, il aura fallu pour que le silence se rompe, qu’à l’ancienne, deux vénérables journaux mènent un travail au long cours, dont la publication aura été le détonateur à la fois d’une cascade de révélations, d’une épiphanie internationale (ou de son semblant) et d’un ressac de refoulé amnésique remontant soudain à la surface d’un milieu en ébullition. » Didier Péron et Julien Gester