16 octobre 2017

C'est leur avis

Un président sans vrai contradicteur

Devant plus de 9,5 millions de téléspectateurs, Emmanuel Macron est intervenu hier soir, en direct sur TF1, pour expliquer le sens de son action et répondre aux critiques. L’éditorialiste de France Inter Thomas Legrand estime qu’il répondait à un besoin de clarification inhérent à la communication inaboutie des présidents français.

« Ce besoin constant de clarification, jamais vraiment assouvi, vient du fait que l’ambiguïté s’installe très vite dans notre débat politique. Pour une raison simple : on ne voit jamais le président (comme c’est le cas pour les chefs d’exécutif des démocraties voisines) s’expliquer avec de vrais contradicteurs, en situation de vrai dialogue forcément clarificateur. Le constant monologue très sécurisé du président, que permettent nos institutions (puisqu’il n’est pas responsable devant l’Assemblée), contredit l’idée de la fluidité et de l’ouverture qu’Emmanuel Macron prône par ailleurs. L’émission d’hier, expéditive dans le cadre écrasant de l’Élysée, malgré le talent des journalistes, ne fait pas exception. » Thomas Legrand