18 octobre 2017

Ça se chiffre

Le nombre de médecins étrangers en hausse continue

Début 2017, 22 619 médecins titulaires d’un diplôme obtenu à l’étranger exerçaient en France, soit une hausse de 58,7 % depuis 2010. Selon le Conseil national de l’ordre des médecins (CNOM), qui a publié la semaine dernière son étude annuelle sur la démographie de la profession, ils représentent désormais 11,8 % de ceux en activité régulière. Dans le même temps, la population globale de médecins diminue légèrement. Le CNOM note que ceux ayant étudié à l’étranger sont salariés pour 62 % d’entre eux. Ainsi, ces professionnels arrivés principalement de Roumanie, d’Algérie, de Belgique ou encore de Syrie permettent aux hôpitaux qui peinent à attirer des jeunes médecins français de fonctionner. Mais ils ne comblent pas les « déserts médicaux » en reprenant des cabinets dans des zones où le nombre de praticiens est insuffisant. Selon le CNOM, dans 45 départements où la population générale est en hausse, le nombre de médecins est en baisse.