18 octobre 2017

Ça alors

Une route capable de récupérer la chaleur du soleil

L’entreprise française Eurovia, filiale de Vinci, a lancé lundi la commercialisation d’une « route à énergie positive » baptisée Power Road. Un fluide capable de capter la chaleur de l’asphalte chauffé par le soleil circule dans des tuyaux dispersés sous le bitume. Cette technique permet non seulement de refroidir le revêtement, mais surtout de récupérer la chaleur avec une pompe et de la stocker dans le sol grâce à des sondes géothermiques. Elle peut ainsi être utilisée pour déneiger le bitume ou alimenter le chauffage des bâtiments environnants. Depuis juillet, un parking poids lourds du péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines, sur l’autoroute A10, teste le dispositif. La mairie de Pontarlier, dans le Doubs, a également équipé l’un de ses parkings en août. L’an dernier, l’entreprise française Colas, filiale de Bouygues, avait débuté la commercialisation d’une route solaire dotée de capteurs photovoltaïques capable de produire de l’électricité.