18 octobre 2017

Ça peut servir

Utiliser Facebook (et non l’inverse)

Selon Facebook en 2016, les utilisateurs du réseau social y passaient 50 minutes par jour en moyenne. « Est-ce vous qui utilisez les réseaux sociaux ou eux qui vous utilisent ? », s’interroge sur son blog le professeur d’informatique Cal Newport. Pour ne pas s’enfermer dans un usage compulsif, il conseille de dresser la liste des principaux bénéfices que vous en retirez dans votre vie, par exemple voir des photos de vos neveux ou suivre l’actualité sur un sujet qui vous intéresse. Puis il recommande d’évaluer le temps nécessaire pour les satisfaire. Il estime ainsi que la plupart des utilisateurs pourraient se contenter d’ouvrir Facebook deux ou trois fois par semaine, de préférence sur un ordinateur, en sachant quoi y chercher et en se fixant un temps limité. Un usage contrôlé à l’opposé de celui consistant à lancer l’appli sans objectif particulier sur son mobile, où Facebook excelle à nous enchaîner.