24 octobre 2017

C'est leur avis

La France trop clémente face à l’Égypte

Emmanuel Macron recevait aujourd’hui à l’Élysée Abdel Fattah al-Sissi, président de l’Égypte, quatrième destination des exportations d’armes françaises ces 10 dernières années. Le journaliste de Mediapart Thomas Cantaloube déplore que le chef de l’État français continue à privilégier les relations commerciales [€] avec l’Égypte sans tenir compte de la répression des droits de l’homme par le régime.

« La France dirigée par Macron semble donc bien partie pour poursuivre la politique déployée par ses prédécesseurs, en dépit de l’aggravation de la situation égyptienne sur tous les plans : ceux des libertés fondamentales et de la démocratie bien entendu, mais aussi de l’économie et de la sécurité dans le pays. Il n’existe pourtant guère de doute. L’Égypte n’est pas un pays qui se situerait dans une “zone grise” où certaines entorses aux droits humains seraient compensées par des progrès dans d’autres domaines. […] La liste des dérives du pouvoir égyptien est longue comme le bras et, par bien des aspects, elle dépasse ce qui se passait sous le règne d’Hosni Moubarak. » Thomas Cantaloube