• La BCE réduit son soutien à l’économie. La Banque centrale européenne a annoncé qu’elle allait réduire à partir de janvier et jusqu’à septembre de 60 milliards d’euros à 30 milliards d’euros ses rachats mensuels de dette publique et privée, une politique menée depuis début 2015 dans le but de stimuler la croissance et l’inflation. Le président de l’institution, Mario Draghi, se félicitant d’une croissance « solide et généralisée » dans la zone euro, a estimé qu’un « recalibrage était nécessaire ».

  • Les candidats à la présidence de LR. La Haute Autorité du parti Les Républicains a publié la liste des candidats à la présidence du mouvement que les adhérents devront départager les 10 et 17 décembre. Le trésorier du parti, Daniel Fasquelle, n’a pas reçu assez de parrainages d’adhérents, ne laissant en lice que Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Florence Portelli, porte-parole de François Fillon pendant l’élection présidentielle, et Maël de Calan, porte-parole d’Alain Juppé pendant la primaire de la droite.

  • La hausse de la CSG adoptée. Les députés ont adopté cette nuit par 120 voix contre 45 l’article du projet de loi de financement de la Sécurité sociale instaurant une hausse de 1,7 point de la contribution sociale généralisée (CSG) au 1er janvier. Les élus Les Républicains, les socialistes, les membres de La France insoumise, ainsi que le groupe Les Constructifs ont voté contre en dénonçant notamment une mesure pénalisante pour une partie des retraités qui, en contrepartie, ne bénéficieront pas comme les salariés de la baisse des cotisations sociales.

  • Un prix pour l’opposition démocratique vénézuélienne. Le Parlement européen a décerné à l’opposition démocratique vénézuélienne son Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit, qui récompense chaque année des personnes ayant « apporté une contribution exceptionnelle à la lutte pour les droits de l’homme dans le monde ». Le président du Parlement, Antonio Tajani, a déclaré que cette décision visait à réaffirmer un « soutien sans limites à l’Assemblée nationale vénézuélienne démocratiquement élue » et privée de son pouvoir législatif en août.