27 octobre 2017

Ça alors

Des journalistes russes armés pour se défendre

La direction du journal russe indépendant Novaïa Gazeta, connu pour ses investigations et ses critiques de la politique du Kremlin, a annoncé hier qu’elle allait armer ses journalistes. Cette décision intervient après l’attaque lundi de la rédactrice en chef adjointe de la radio indépendante Echo, poignardée en pleine rédaction. Le porte-parole de la présidence russe a affirmé hier que les autorités ne prévoyaient pas de mesures supplémentaires pour la protection des journalistes et que tout le monde pouvait « devenir la cible d’un fou ». « Si l’État n’est pas prêt à nous défendre, nous allons nous défendre nous-mêmes », a expliqué à l’AFP un rédacteur en chef adjoint de Novaïa Gazeta. Le journal fournira des armes non létales à ses journalistes et leur paiera des cours d’autodéfense. Depuis sa création en 1993, six de ses employés et collaborateurs ont été tués.