27 octobre 2017

Ça peut servir

Limiter ses frais bancaires

Le magazine 60 Millions de consommateurs publie dans son édition de novembre une enquête sur les frais bancaires facturés pour des incidents de paiement (découvert, prélèvement rejeté, etc.) réalisée avec l’Union nationale des associations familiales (Unaf). En analysant les montants payés par 373 lecteurs, il relève que les banques prélèvent en moyenne 34 euros par an à leurs clients pour des incidents de paiement, tandis que les personnes en difficulté financière qui font appel à l’Unaf paient en moyenne 296 euros par an, selon l’étude de 213 cas. 60 Millions de consommateurs dénonce des pratiques qui « ne font qu’enfoncer les clients dans leurs difficultés financières ». Comparant les frais appliqués par neuf banques, le magazine note que la Banque postale est régulièrement la moins chère et BNP Paribas la plus coûteuse. Il rappelle que les banques sont tenues par la loi de proposer à leurs clients ayant le plus de difficultés financières une offre spécifique pour limiter les frais d’incidents.