28 octobre 2017

Ça veut dire quoi

Écriture inclusive

L’Académie française a adopté jeudi à l’unanimité de ses membres une déclaration dans laquelle elle adresse une « solennelle mise en garde » contre l’écriture inclusive qu’elle accuse de créer « une confusion qui confine à l’illisibilité » et de mettre la langue française « en péril mortel ». L’écriture inclusive désigne une façon d’orthographier les mots qui permet d’assurer une représentation égale des sexes. Elle invite notamment à féminiser les noms de métiers quand ils se réfèrent à une femme et à employer à la fois la forme féminine et masculine d’un mot mis au pluriel. Cette dernière recommandation peut consister à écrire « les acteurs et les actrices », par exemple, ou à utiliser la racine du mot suivie des suffixes féminin et masculin séparés d’un point central : « les acteur·rice·s ». Le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, une instance consultative placée auprès du Premier ministre, a publié en 2015 un guide incitant les pouvoirs publics à employer une telle écriture pour une communication « sans stéréotypes de sexe ».