30 octobre 2017

C'est leur avis

Reconnaître la nation catalane

Le chercheur Didier Billion, directeur adjoint de l’Institut de relations internationales et stratégiques, un centre de réflexion, estime que le règlement de la crise en Catalogne passe par un retour au statut prévu en 2006, avant son annulation par le Tribunal constitutionnel espagnol.

« La réponse à la crise présente ne peut être ni juridique ni bureaucratique, mais fondamentalement politique, c’est-à-dire qu’elle doit recourir au dialogue et à la négociation, ce que jusqu’alors le gouvernement de Madrid et ses alliés de circonstance se sont systématiquement refusés à accepter. […] C’est la reconnaissance de la Catalogne comme une nation et donc celle de l’État espagnol comme un État plurinational, qui permettra paradoxalement de dépasser les pièges du nationalisme. En un mot, revenir au statut de 2006 qui avait été voté par le Parlement catalan, puis le Parlement de l’État espagnol, puis approuvé par référendum en Catalogne avant d’être porté devant le Tribunal constitutionnel par le Parti populaire pour le vider de sa substance. » Didier Billion