30 octobre 2017

Ça alors

La reconnaissance faciale contre l’absentéisme

Les élèves de six classes de l’Université de communication de Chine à Nankin, dans l’est du pays, doivent depuis la rentrée passer devant un système de reconnaissance faciale avant le début des cours, a rapporté la semaine dernière le quotidien Beijing News. Le dispositif vise à lutter contre l’absentéisme et remplace les registres de présence remplis jusqu’ici par les professeurs. Plusieurs villes chinoises, dont Shanghai, ont commencé à tester ces derniers mois des technologies qui reconnaissent le visage des piétons et des cyclistes qui passent au feu rouge en le comparant à une base de données des documents d’identité. Le visage des fautifs s’affiche sur un écran et ils sont contactés par la police qui les verbalise et peut publier leur identité sur Internet.