30 octobre 2017

Ça peut servir

Bannir son téléphone de sa chambre

Si votre téléphone portable ne vous quitte pas de la journée, il devrait exister au moins une limite la nuit. Le journaliste du Monde Luc Vinogradoff conseille de faire de sa chambre à coucher un sanctuaire [€]. Cet objet ne devrait pas y pénétrer, estime-t-il. Il suffit de le laisser se charger la nuit dans le salon, « un acte de volonté pour reprendre le contrôle de notre temps et de notre attention ». Et si la fonction réveil vous manque, il recommande d’investir dans un « bon vieux radio-réveil du XXe siècle ». Vous grappillerez ainsi de précieuses minutes, par exemple pour lire un livre. Et vous éviterez de vous jeter dessus au réveil.