31 octobre 2017

Ça alors

Les étudiants italiens formés à débusquer les fausses informations

La présidente de la Chambre des députés italienne Laura Boldrini et la ministre de l’Éducation Valeria Fedeli ont présenté ce matin un programme de lutte contre les fausses informations à destination des 4,2 millions de collégiens et lycéens du pays. Élaboré avec des journalistes de la télévision publique Rai, la fédération italienne des éditeurs de journaux ainsi que Facebook et Google, il consiste notamment à enseigner aux élèves à ne partager que des informations qu’ils ont vérifiées, à examiner la source de ce qu’ils lisent ou regardent et à comprendre les différents mécanismes de manipulation des faits. Laura Boldrini a déclaré qu’elle s’intéressait à la question parce que les fausses informations « altèrent la démocratie ». Des élections législatives et sénatoriales sont prévues pour le premier semestre 2018 en Italie.