2 novembre 2017

Ça peut servir

Contrôler son appétit d’avocats

Riche en fibres et en vitamines, l’avocat est plébiscité par les sites de santé et les diététiciens. Interrogé en octobre par le site spécialisé Réussir fruits et légumes, le président de l’Organisation mondiale de l’avocat, un regroupement de producteurs, précise que la France est le premier marché européen et prévoit « une multiplication par deux » de la consommation dans les prochaines années. Plusieurs médias, comme l’AFP en novembre 2016, ont publié des enquêtes sur les conséquences de la culture intensive au Mexique, principal pays producteur : déforestation, détérioration de la nappe phréatique sous l’effet des pesticides, augmentation des prix sur place obligeant les habitants à délaisser le fruit, etc. Le Monde vient de publier une vidéo sous le titre : « Pourquoi il faut arrêter de manger tant d’avocats ». Sans forcément arrêter d’en consommer, il est possible d’en varier la provenance.