• Transition énergétique ralentie. Alors que la loi de 2015 sur la transition énergétique prévoit de ramener de 75 % à 50 % d’ici à 2025 la part du nucléaire dans la production d’électricité française, le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, a déclaré qu’un tel objectif serait « difficile » à atteindre, sauf à relancer la production « à base d’énergies fossiles ». Il réagissait au bilan prévisionnel publié aujourd’hui par le gestionnaire du réseau de transport d’électricité RTE selon lequel cet objectif conduirait à une utilisation accrue des centrales à gaz ou à charbon et « à une augmentation des émissions de CO2 ».

  • Opération antiterroriste en France et en Suisse. Neuf personnes âgées de 18 à 65 ans ont été arrêtées en région parisienne et dans le sud de la France dans le cadre d’une opération antiterroriste, ainsi qu’une dixième en Suisse. Le groupe, qui communiquait via la messagerie Telegram, est soupçonné par les enquêteurs d’avoir nourri des projets d’actions violentes.

  • L’ONU réagit au blocus du Yémen. Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU a appelé l’Arabie saoudite à mettre un terme au blocus qui empêche l’acheminement de l’aide au Yémen. En réaction à un tir de missile de rebelles houthis pro-iraniens intercepté samedi au-dessus de l’aéroport de Riyad, l’Arabie saoudite avait annoncé hier la fermeture des frontières de ce pays, en proie à une grave crise humanitaire.

  • Suspension de l’élection présidentielle au Liberia. La Cour suprême du Liberia a annoncé hier la suspension du processus électoral, alors que le second tour de la présidentielle devait se tenir aujourd’hui entre l’ancien joueur de football George Weah et le vice-président sortant Joseph Boakai. La Cour suprême estime indispensable une enquête sur les accusations de fraude soulevées par le parti du candidat arrivé troisième au premier tour du 10 octobre.