9 novembre 2017

Ça alors

Facebook et le harcèlement par l’image

L’agence gouvernementale australienne en charge de la protection des citoyens sur Internet a annoncé la semaine dernière à la chaîne de télévision ABC un partenariat avec Facebook pour prévenir la publication d’images dénudées sans le consentement des personnes y apparaissant. Le réseau social propose aux victimes de signaler les photos qu’elles ne veulent pas voir diffusées en remplissant un formulaire puis en se les envoyant via l’application Messenger. L’entreprise s’engage alors à empêcher qu’elles soient mises en ligne sur sa plateforme. S’appuyant sur une enquête réalisée auprès de plus de 4 000 Australiens, l’agence gouvernementale affirme qu’une femme de 18 à 45 ans sur cinq a été confrontée à la publication sur Internet de photos intimes sans son accord.