13 novembre 2017

Ça alors

Le Somaliland inaugure l’identification par l’iris pour sa présidentielle

Les citoyens du Somaliland, un État de l’est de l’Afrique de 3,5 millions d’habitants, non reconnu par la communauté internationale, votaient aujourd’hui pour leur troisième élection présidentielle depuis que le territoire a déclaré son indépendance de la Somalie en 1991. Pour éviter la fraude aux votes multiples qui a entaché les élections municipales de 2012, les électeurs sont identifiés par leur iris, ce qui constitue une première mondiale. La commission électorale a commencé à tester le système en 2015 et a enregistré environ 700 000 électeurs. Le pays souhaite démontrer qu’il est l’un des plus démocratiques de la région. Trois candidats sont en lice. La présidentielle précédente avait donné lieu à une alternance politique et son vainqueur ne se représente pas. Toutefois, l’élection a été reportée de deux ans en raison de désaccords politiques et des épisodes de sécheresse. Reporters sans frontières dénonce fréquemment l’arrestation de journalistes au Somaliland.