• De l’aide pour les quartiers défavorisés. En déplacement à Tourcoing, dans le Nord, Emmanuel Macron a fait plusieurs annonces en faveur des 1 514 quartiers les plus pauvres du pays, promettant notamment un renforcement des services publics comme La Poste et une lutte accrue contre les discriminations à l’embauche. Il a également promis la mise en place à partir du 1er janvier d’une expérimentation d’emplois francs consistant à verser des primes à l’embauche à des entreprises recrutant des personnes résidant dans des territoires défavorisés.

  • Limite de la durée des locations de logement. Le service de location de logements entre particuliers Airbnb a annoncé qu’il mettrait en place à partir du 1er janvier un système bloquant automatiquement la possibilité pour des non-professionnels de louer leur bien plus de 120 jours par an dans les quatre premiers arrondissements de Paris. L’entreprise, qui dit vouloir ainsi « favoriser un tourisme responsable et durable », prend ainsi en compte la réglementation, qui interdit aux particuliers parisiens de dépasser la limite des 120 jours.

  • Échanges entre WikiLeaks et Trump Jr. Le fils du président des États-Unis, Donald Trump Jr, a publié sur Twitter une série de messages privés échangés pendant la campagne pour l’élection présidentielle de 2016 avec WikiLeaks, au lendemain de la révélation de cette correspondance par le magazine The Atlantic. L’organisation y encourage l’équipe de campagne du candidat républicain à donner de l’écho à ses révélations sur le Parti démocrate et à la laisser publier la feuille d’impôts de Donald Trump pour « améliorer la perception » de son « impartialité ».

  • Amazon s’offre « Le Seigneur des anneaux ». Le PDG du géant de la distribution Amazon, Jeff Bezos, a annoncé hier soir que son entreprise avait acquis les droits de diffusion télévisuelle du « Seigneur des anneaux » dans le but d’en faire une série télé. L’entreprise compte ainsi enrichir son service Prime, un abonnement permettant à ses clients de se faire livrer plus rapidement et d’accéder à différents contenus vidéo en ligne.

  • Échec sportif, chute boursière. Le groupe de médias italien RCS MediaGroup, qui possède le principal quotidien sportif du pays, La Gazzetta dello Sport, a perdu 8,83 % de sa valeur en bourse avant que son cours soit suspendu. Ce mauvais résultat est la conséquence de la non-qualification de l’Italie pour la Coupe du monde de football 2018 en Russie après son match nul 0-0 face à la Suède hier soir (et une défaite 1-0 à l’aller).