14 novembre 2017

Ça peut servir

Les risques de l’automédication

Près d’un médicament disponible sans ordonnance sur deux est à proscrire, selon le magazine 60 Millions de consommateurs qui, dans son numéro en vente depuis ce matin, consacre un dossier spécial à l’automédication. Sur 62 produits analysés, sous le contrôle d’un pharmacologue et d’une pharmacienne, 28 présentent un rapport bénéfice/risque défavorable. Le magazine attire l’attention sur les anti-rhume contenant de la pseudoéphédrine, tels Actifed Rhume, DoliRhume et Nurofen Rhume. « Cette substance expose à des risques d’accidents cardiovasculaires et d’AVC », alerte le pharmacologue Jean-Paul Giroud. 60 % des médicaments destinés à soulager la toux sont également à proscrire. Il est recommandé, avant tout achat, de consulter la base de données publique des médicaments, un site gouvernemental, et de vérifier au cas par cas les éventuelles mises en garde.