• Taux de chômage en légère hausse. Le taux de chômage a augmenté de 0,2 point au troisième trimestre pour atteindre 9,4 % en France métropolitaine (9,7 % en comptant l’outre-mer à l’exception de Mayotte), soit 2,7 millions de personnes, selon des chiffres publiés ce matin par l’institut de statistiques Insee. La seule catégorie d’âge pour laquelle le taux de chômage baisse est celle des 15-24 ans (de 22,6 % au deuxième trimestre à 21,9 %).

  • Le Premier ministre libanais en visite à Paris « très bientôt ». Le Premier ministre libanais démissionnaire Saad Hariri a annoncé à l’issue d’une rencontre en Arabie saoudite avec le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, qu’il se rendrait « très bientôt » en France à l’invitation d’Emmanuel Macron. Le président libanais, Michel Aoun, qui avait déclaré hier que Saad Hariri était « détenu » en Arabie saoudite, a affirmé qu’il attendrait que son Premier ministre revienne au Liban après son passage à Paris pour discuter de sa démission, qu’il a pour l’instant refusé d’accepter.

  • Regain de mobilisation syndicale. Plusieurs dizaines de manifestations contre la réforme du Code du travail et la « politique antisociale du gouvernement » se sont déroulées en France à l’appel des syndicats CGT, FO, Solidaires, FSU, Unef, UNL et Fidl. À Paris, le cortège a réuni 8 000 personnes selon la préfecture de police et 40 000 personnes selon la CGT, contre 5 500 à 25 000 personnes lors de la précédente mobilisation, le 19 octobre.

  • La suppression du marché de Noël des Champs-Élysées confirmée. Le tribunal administratif de Paris a rejeté le recours du forain Marcel Campion contre la suppression du marché de Noël des Champs-Élysées à Paris, votée à l’unanimité le 4 juillet par le Conseil de Paris qui a critiqué la qualité des animations et des produits. Créé en 2008, ce marché de Noël accueillait chaque année 13 millions de visiteurs et réalisait environ 4,5 millions d’euros de chiffre d’affaires, selon la société Loisirs associés de Marcel Campion qui l’organisait.

  • Le tableau le plus cher de l’histoire. « Salvator Mundi », un tableau peint par l’artiste italien Léonard de Vinci vers 1500, a été adjugé pour 450,3 millions de dollars (plus de 380 millions d’euros) lors d’une vente aux enchères organisée hier à New York, aux États-Unis. La toile (visible dans une vidéo sur le site du Monde) devient la plus chère de l’histoire, dépassant largement « Les Femmes d’Alger (version 0) » de Pablo Picasso, qui avait été vendue 179,4 millions de dollars en 2015.