16 novembre 2017

Ça alors

Twitter retire leur statut « vérifié » à plusieurs militants d’extrême droite

Twitter a été critiqué la semaine dernière pour avoir accordé le statut d’utilisateur vérifié à l’organisateur de la marche d’extrême droite au cours de laquelle une manifestante antiraciste a été tuée en août à Charlottesville (États-Unis). Le réseau social, qui propose depuis 2009 d’afficher un badge bleu « vérifié » sur les profils des membres de sa plateforme dont elle a pu confirmer l’identité, a réagi en annonçant qu’il allait revenir sur sa politique d’authentification. Ce symbole est désormais « interprété comme un soutien ou un indicateur d’importance », a reconnu l’entreprise. Elle a annoncé hier qu’elle allait retirer le badge aux utilisateurs qui ne respectent pas ses règles de bonne conduite, par exemple en appelant à la haine. L’organisateur de la marche de Charlottesville et au moins trois autres militants d’extrême droite américains ont ainsi perdu leur statut « vérifié » hier.