17 novembre 2017

Ça peut servir

Apprenez des poèmes

Avec le numérique, « la mémoire nous échappe », selon Bernard Stiegler, philosophe, directeur de l’Institut de recherche et d’innovation du Centre Georges-Pompidou, cité par CNRS Le journal en 2014, et « de plus en plus souvent, nous nous dépossédons d’éléments de notre mémoire (numéros de téléphone, adresses, règles d’orthographe et de calcul mental…) que nous confions à des machines presque toujours à portée de nos mains ». Ce matin sur France Inter, l’écrivain Philippe Sollers a estimé que « le bouleversement de l’information numérique » était « quelque chose qui plombe la mémoire ». « Surtout, faites très attention à ça », a-t-il alerté les auditeurs, avant de leur donner un conseil : « Apprenez des poèmes par cœur ». « Baudelaire, La Fontaine, récitez-vous ça, entraînez votre mémoire, sinon vous allez voir qu’elle devient un muscle flasque » et « vous serez de plus en plus passifs ».