23 novembre 2017

Ça alors

Des lycéens en heures supplémentaires

Principal sous-traitant d’Apple, le fabricant taïwanais de matériel électronique Foxconn a annoncé hier qu’aucun étudiant n’effectuerait désormais d’heures supplémentaires dans ses usines. Cette décision a été prise au lendemain de la publication d’un article du Financial Times rapportant les témoignages de six élèves en lycée professionnel en stage dans l’entreprise disant travailler régulièrement 11 heures par jour. La loi chinoise interdit pourtant aux stagiaires de dépasser la durée hebdomadaire de travail de 40 heures. Les élèves interrogés par le quotidien britannique ont précisé avoir été poussés à travailler pour Foxconn par le responsable de leur formation, alors que celle-ci concerne par ailleurs un tout autre domaine : le transport ferroviaire. Foxconn a dû faire appel à de la main-d’œuvre supplémentaire pour assurer les besoins d’Apple liés à la sortie du nouvel iPhone.