• Macron au Burkina Faso. Le début de la première tournée d’Emmanuel Macron en Afrique a été marqué hier soir par un jet de grenade contre un véhicule militaire français, qui a blessé trois civils. Lors d’un discours à l’université de Ouagadougou, au Burkina Faso, Emmanuel Macron a promis cet après-midi que tous les documents français concernant l’assassinat en 1987 du président burkinabé Thomas Sankara seraient déclassifiés. Il s’est aussi engagé à « proposer une initiative euro-africaine » pour « frapper les organisations criminelles et les réseaux de passeurs » qui exploitent les migrants subsahariens.

  • Suppressions de postes à la Société générale. La Société générale a annoncé son intention de supprimer jusqu’à 900 postes en France d’ici 2020 en plus des 2 550 déjà annoncés début 2016, soit une réduction de 9 % de son effectif dans la banque de détail. L’entreprise souhaite automatiser certains de ses processus liés à des demandes de crédit ou à la souscription de produits bancaires. Elle a également prévu de réduire son réseau de 2 000 à 1 700 agences.

  • Encadrement des loyers annulé. Le tribunal administratif de Paris a annulé les arrêtés préfectoraux fixant des loyers de référence nécessaires au système d’encadrement des loyers mis en place à Paris en 2015. Le tribunal a estimé que « ce dispositif d’encadrement des loyers ne pouvait être mis en œuvre dans la seule commune de Paris, mais aurait dû l’être dans les 412 communes de la région d’Ile-de-France comprises dans la “zone d’urbanisation continue” de l’agglomération parisienne ». La justice avait rendu le 17 octobre une décision similaire concernant la commune de Lille.

  • Solère quittera la questure. Le député des Hauts-de-Seine Thierry Solère, qui a révélé dimanche avoir rejoint La République en marche, a déclaré qu’il démissionnerait de son poste de questeur de l’Assemblée nationale « dès la fin de cette année », sans attendre la fin de son mandat en octobre 2018. Il est d’usage qu’un des trois postes de questeurs, désormais tous occupés par des membres du parti majoritaire, revienne à l’opposition.

  • Prévisions de croissance. L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui regroupe les 34 pays les plus industrialisés, a publié des prévisions de croissance dans lesquelles elle anticipe une hausse du PIB mondial de 3,6 % en 2017, soit le rythme le plus élevé depuis huit ans. Elle a relevé la prévision de croissance de la France de 1,7 % à 1,8 % (contre 2,4 % pour l’ensemble de la zone euro).