28 novembre 2017

Ça alors

Une campagne antitabac payée par les fabricants

Les principaux journaux et chaînes de télévision des États-Unis diffusent depuis dimanche des publicités mettant en garde contre les dangers du tabac, payées par les fabricants eux-mêmes. En 2006, une cour fédérale avait conclu que quatre compagnies, dont R.J. Reynolds et Philip Morris, s’étaient entendues pour tromper le public à propos des risques du tabac pour la santé et les avait condamnées à « corriger leurs mensonges » via des campagnes publicitaires. Pendant 10 ans, ces entreprises ont contesté devant la justice la rédaction des messages, parvenant à retarder l’application de la peine. Interrogé par NBC, le président d’une association de lutte contre le tabagisme estime que ce délai représente une « occasion perdue », car les journaux et la télévision ont désormais moins d’impact chez les jeunes que les réseaux sociaux, qui n’ont pas été envisagés en 2006.