29 novembre 2017

Ça alors

Des excuses officielles aux homosexuels canadiens

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a présenté hier devant la Chambre des communes des excuses officielles aux membres de la communauté LGBT (lesbienne, gay, bisexuelle et transsexuelle). Il a affirmé qu’entre les années 1950 et 1990, le gouvernement avait « exercé son pouvoir de manière cruelle et injuste » en poussant la fonction publique et les forces de l’ordre à espionner leurs membres pour détecter tout « comportement homosexuel ». Le gouvernement canadien a annoncé dans le même temps un dédommagement de 72 millions d’euros pour les militaires et les fonctionnaires (« jusqu’à 9 000 personnes », selon un député de la majorité) dont la carrière a été affectée par cette politique homophobe. Un projet de loi a également été déposé pour permettre aux Canadiens de faire effacer leurs éventuelles condamnations pour homosexualité.