30 novembre 2017

C'est leur avis

Les dérapages stratégiques de Donald Trump

Le président américain Donald Trump a repris hier sur son compte Twitter des vidéos ciblant les musulmans publiées par une représentante d’un parti d’extrême droite britannique. Brendan Cox, le mari de la députée travailliste Jo Cox assassinée en juin 2016, estime que ces provocations peuvent se retourner contre lui.

« Ses actions précédentes montrent qu’il ne s’agit pas d’une erreur, mais d’une stratégie. L’impact de cette stratégie est de légitimer ceux qui sont mûs par la haine. […] Quand le président des États-Unis met en avant une responsable d’une organisation d’extrême droite, il devient plus facile pour d’autres de suivre son exemple – et peut-être d’aller plus loin. […] Nous devrions utiliser le fait que Trump est devenu la figure emblématique du fanatisme à notre avantage. Il peut essayer de mobiliser les personnes haineuses. Mais en fait, il est le meilleur sergent recruteur pour ceux qui veulent construire un consensus autour des valeurs britanniques de tolérance et de décence. » Brendan Cox