4 décembre 2017

Ça alors

Le Brésil renonce à l’amiante

La Cour suprême du Brésil a interdit mercredi la production, la commercialisation et l’utilisation de l’amiante dans le pays. Le matériau y était encore exploité pour la production de tuiles ou de tôles ondulées. L’exposition à tous les types d’amiante entraîne des maladies telles que le cancer du poumon ou du larynx, estime l’Organisation mondiale pour la santé. Une loi fédérale en vigueur depuis 1995 autorisait une « utilisation contrôlée » de certains types d’amiante considérés comme moins toxiques. Mais la Cour suprême brésilienne a estimé que cette loi violait les garanties concernant la santé et l’environnement contenues dans la Constitution. L’amiante est interdit dans une soixantaine de pays dont la France, depuis 1997, et l’ensemble des pays membres de l’Union européenne, depuis 2005. Elle le sera également au Canada à partir de 2018.