6 décembre 2017

Ça alors

Des pilotes allemands refusent des reconduites à la frontière

Selon les chiffres du gouvernement allemand, rendus publics début décembre à la demande du parti de gauche Die Linke, 222 procédures de reconduites à la frontière ont été interrompues entre janvier et septembre à la demande de compagnies aériennes ou de leurs pilotes. Dans 85 de ces cas, les pilotes de la compagnie allemande Lufthansa et de sa filiale Eurowings ont refusé de transporter des personnes n’ayant pas obtenu l’asile en Allemagne. Les pilotes sont autorisés à refuser d’embarquer quelqu’un uniquement pour des raisons de sécurité. Dans le quotidien Westdeutsche Allgemeine Zeitung, le porte-parole de la Lufthansa explique qu’un pilote, « s’il a l’impression que la sécurité du vol pourrait être affectée, doit refuser le transport d’un passager ». Selon l’Office fédéral de la migration et des réfugiés, 16 700 personnes ont été expulsées de l’Allemagne par avion entre janvier et septembre.