7 décembre 2017

Ça peut servir

Limiter son impact énergétique sur le Web

Après les e-mails, Brief.me continue à vous expliquer comment limiter votre empreinte énergétique au bureau avec le chargement des pages web. Les serveurs et les climatiseurs dans les centres de données où les sites sont hébergés consomment de grandes quantités d’électricité. L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), un établissement public, s’est particulièrement intéressée à l’utilisation des moteurs de recherche. Dans un rapport publié en 2014, elle estime qu’aller directement sur un site (en tapant son adresse ou depuis ses favoris) plutôt que via un moteur de recherche, « divise par quatre les émissions de gaz à effet de serre ». L’Ademe conseille de limiter ses recherches en étant le plus précis possible dès le début, par exemple en utilisant la fonction « recherche avancée ». Pensez également à fermer les onglets qui ne vous servent plus et dont les pages peuvent se recharger en arrière-plan.