11 décembre 2017

C'est leur avis

Difficile de rassembler pour Wauquiez

Laurent Wauquiez a été élu hier à la présidence du parti Les Républicains dès le premier tour avec 74,64 % des voix devant Florence Portelli (16,11 %) et Maël de Calan (9,25 %). Pour l’éditorialiste du Journal de la Haute-Marne Patrice Chabanet, le nouveau dirigeant du principal parti d’opposition aura, malgré sa nette victoire, des difficultés à rassembler son camp.

« Laurent Wauquiez a remporté la première étape de ce qu’il considère comme la reconquête. Son élection à la présidence de LR est nette et sans bavure, comme c’était prévu faute de poids lourds en face de lui. Le taux de participation a frisé le chiffre de 100 000 électeurs, au-delà des pronostics. Le nouveau président des Républicains a donc les mains libres pour dérouler sa stratégie, mais le chantier est immense. […] Laurent Wauquiez est marqué très à droite, en cousinage idéologique avec l’extrême droite. L’accusation vient précisément d’une partie de la droite qui n’entend pas se placer sous son panache. Ses premiers adversaires sont d’abord là. » Patrice Chabanet