• Urvoas et le secret professionnel. La procureure de Nantes a déclaré que des « éléments susceptibles d’engager la responsabilité pénale » de l’ancien ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas étaient apparus dans le cadre d’une enquête pour fraude fiscale visant le député des Hauts-de-Seine Thierry Solère, qui vient de rejoindre La République en marche. Ces propos font suite à la publication aujourd’hui dans Le Canard enchaîné d’un article selon lequel l’ancien garde des Sceaux a violé le secret professionnel en transmettant au député, entre les deux tours de l’élection présidentielle, une synthèse des investigations en cours le concernant.

  • Défiance chez France Télévisions. Les journalistes des rédactions nationales de France Télévisions ont voté hier soir à 84 % une motion de défiance à l’encontre de la présidente du groupe, Delphine Ernotte. Il lui est reproché de vouloir supprimer 180 postes équivalent temps plein en 2018, dont 30 dans l’information.

  • Jérusalem-Est et la Palestine. À l’issue d’un sommet à Istanbul (Turquie) de l’Organisation de la Coopération islamique, une organisation intergouvernementale, plusieurs dirigeants de pays à population majoritairement musulmane, dont ceux de Turquie et d’Indonésie, ont déclaré qu’ils proclamaient Jérusalem-Est capitale de l’État de Palestine. Ils appellent « les autres pays à reconnaître l’État de Palestine et Jérusalem-Est comme sa capitale occupée » et estiment que la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël nourrit « l’extrémisme et le terrorisme ».

  • Négociation entre les États-Unis et la Corée du Nord. Le secrétaire d’État américain (l’équivalent du ministre des Affaires étrangères), Rex Tillerson, a déclaré hier soir que les États-Unis étaient « prêts à discuter » avec la Corée du Nord « sans condition préalable ». Jusqu’ici, Washington exigeait avant toute négociation que la Corée du Nord s’engage à abandonner son programme nucléaire.

  • Victoire démocrate en Alabama. Le Démocrate Doug Jones a remporté hier soir l’élection sénatoriale partielle organisée dans l’État américain de l’Alabama avec 49,9 % des voix devant le Républicain Roy Moore (48,4 %), qui avait reçu le soutien de Donald Trump. La victoire dans cet État où les Démocrates n’avaient plus gagné de sénatoriale depuis 25 ans leur permet d’affaiblir la majorité des Républicains au Sénat qui n’y disposent plus que de 51 sièges sur 100. La campagne électorale a été marquée par la publication dans le Washington Post de témoignages de femmes accusant Roy Moore de les avoir harcelées ou agressées sexuellement lorsqu’elles étaient mineures.

  • Résultat d’analyse « anormal » pour Froome. L’Union cycliste internationale a confirmé les informations parues ce matin dans le Guardian et Le Monde selon lesquelles le coureur britannique Christopher Froome a subi un contrôle antidopage dont le résultat s’est avéré « anormal » lors du Tour d’Espagne en septembre. Dans un communiqué publié par son équipe, le quadruple vainqueur du Tour de France explique que le produit détecté dans ses urines provenait de son traitement contre l’asthme pour lequel il déclare avoir « suivi les conseils du médecin ».