• Le FN lance un emprunt. La présidente du Front national, Marine Le Pen, a annoncé le lancement d’un « emprunt patriotique » pour financer son parti. Elle affirme que cette initiative est rendue nécessaire par la décision en novembre de la Société générale de fermer les comptes détenus par le FN. Marine Le Pen a de nouveau affirmé que son parti était victime d’une « persécution bancaire », même si la Banque de France a estimé fin novembre que la décision de la Société générale ne laissait « pas supposer de discrimination ».

  • Des fonds contre les djihadistes au Sahel. L’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et les Pays-Bas ont promis hier lors d’un sommet à Paris de verser respectivement 100 millions d’euros, 30 millions d’euros et 5 millions d’euros à la force armée du G5 Sahel. Cette coalition de cinq pays africains (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) a été lancée en juillet à Bamako, au Mali, dans le but de lutter contre les groupes djihadistes et s’est fixé pour objectif de rassembler 5 000 militaires en mars 2018.

  • Droit de veto sur le Brexit. Les députés britanniques ont adopté hier soir un amendement leur donnant un droit de veto sur l’accord que concluront les négociateurs du Brexit avec les représentants de l’Union européenne. Le texte a été voté par 309 voix contre 305 avec l’appui de 11 députés conservateurs qui se sont ainsi opposés à la volonté de la dirigeante de leur parti, la Première ministre Theresa May.

  • Disney rachète une partie de 21st Century Fox. Walt Disney a annoncé le rachat pour environ 52 milliards de dollars de la plupart des actifs du groupe 21st Century Fox, dont ses studios de télévision et de cinéma et ses chaînes de télévision FX et National Geographic (mais pas Fox News ni Fox Sports). Walt Disney prépare ainsi le lancement, prévu en 2019, de son propre service de streaming (diffusion en ligne en continu) pour concurrencer Netflix et Amazon Prime.