21 décembre 2017

C'est leur avis

Ne pas combattre les GAFA qu’en justice

La Cour de justice de l’Union européenne a rendu hier un arrêt permettant aux États membres d’encadrer l’activité des services comme Uber. Rédacteur en chef aux Échos, Daniel Fortin estime que l’Europe devrait faire naître des concurrents aux GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) et autres multinationales américaines plutôt que de compter seulement sur le droit pour les freiner.

« Si la pertinence de cette réaction régulatrice est certes parfaitement justifiée sur le plan du droit – il n’est notamment plus tolérable que ces entreprises ne payent pas ou peu leurs impôts dans les pays où elles opèrent –, elle traduit aussi un dérangeant parfum d’impuissance, voire de protectionnisme, face à la “colonisation numérique” américaine. Incapable, faute de savoir s’unir, de créer des champions numériques européens susceptibles de rivaliser avec les GAFA, l’Europe a clairement décidé d’utiliser le droit pour freiner leur expansion. C’est de bonne guerre, à condition d’être capable de proposer soi-même une offre crédible en matière digitale. » Daniel Fortin