• Hausse du prix du gaz. La Commission de régulation de l’énergie, une autorité administrative indépendante contrôlant les marchés du gaz et de l’électricité, a annoncé que les tarifs réglementés du gaz augmenteraient en moyenne de 6,9 % en janvier. Cette hausse est due à l’évolution du prix de cette source d’énergie sur les marchés de gros et surtout à une taxe sur le gaz naturel en augmentation de 43 %.

  • Mise en examen au FN. Le vice-président du Front national et ancien eurodéputé Louis Aliot a été mis en examen pour abus de confiance dans l’affaire des assistants parlementaires soupçonnés d’avoir été rémunérés par le Parlement européen alors qu’ils travaillaient en réalité pour le parti en France. Le FN et sa présidente Marine Le Pen ont déjà été mis en examen dans la même affaire.

  • Une branche de la SNCF mise en examen. SNCF Mobilités, l’une des branches de la SNCF, a été mise hier en examen pour blessures et homicides involontaires dans l’enquête sur le déraillement d’une rame d’essai de TGV à Eckwersheim (Bas-Rhin) le 14 novembre 2015 qui avait fait 11 morts et 42 blessés. Mardi, une filiale de la SNCF, Systra, spécialiste de la conception d’infrastructures de transport, avait déjà été mise en examen dans la même affaire.

  • Les États-Unis désavoués à l’ONU. L’Assemblée générale de l’ONU a adopté hier soir par 128 votes contre 9 (et 35 abstentions) une résolution condamnant le choix des États-Unis de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. L’ambassadrice américaine aux Nations unies, Nikki Haley, avait affirmé avant le scrutin que les États-Unis noteraient les noms des pays votant la résolution et Donald Trump avait menacé de supprimer les financements américains dont certains bénéficient.

  • Le bitcoin à la baisse. Alors qu’il dépassait les 19 000 dollars en début de semaine, le cours du bitcoin a chuté aujourd’hui, passant sous les 13 000 dollars. Le cours de cette monnaie électronique très volatile était de 1 000 dollars au début de l’année.