28 décembre 2017

C'est leur avis

Une approche punitive pour les chômeurs

Le Canard enchaîné a publié hier une note du ministère du Travail dévoilant certaines pistes du gouvernement pour le renforcement du contrôle des demandeurs d’emploi. Tout en rappelant que ce texte sera négocié, Florence Couret, directrice adjointe de la rédaction de La Croix, s’interroge sur sa dimension punitive.

« En l’état, ladite note a tout l’air de ce qu’on appelle un “ballon d’essai”. Il y a donc fort à parier que le texte ne sera pas celui qui sortira de la négociation en février prochain. Il n’empêche, cette approche, punitive, laisse perplexe. Compterions-nous, en France, trois millions et demi de fraudeurs ? Trois millions et demi de chômeurs insoucieux ? Bien sûr que non. Cette manière délétère, assez constante dans notre pays, de suggérer que les personnes en recherche d’emploi ne font pas ce qu’il faut est non seulement odieuse, mais inefficace. Que les pouvoirs publics veillent à la meilleure utilisation possible des fonds de l’assurance chômage n’est pas discutable. Mais suggérons qu’à l’approche des négociations, le vocabulaire soit plus soigneusement choisi. » Florence Courtet