2 janvier 2018

Ça peut servir

Des chiffres plutôt qu’un schéma

Votre téléphone portable contient tellement de données personnelles qu’il est préférable de protéger son accès. Le schéma de verrouillage, qui consiste à tracer une figure précise sur l’écran pour utiliser l’appareil, est une solution qui a l’avantage d’être rapide. Le problème est qu’elle est peu sécurisée, selon un test réalisé par des chercheurs américains de l’Académie navale d’Annapolis et d’une université du Maryland auprès d’un millier de personnes. Ils leur ont demandé d’essayer de déverrouiller un téléphone après avoir vu son propriétaire l’ouvrir une fois. Près de deux tiers d’entre eux ont réussi à reproduire le schéma tandis qu’ils n’ont été que 11 % à pouvoir accéder au téléphone lorsque celui-ci était protégé par un code à six chiffres, comme le proposent les modèles les plus récents.